Sondage récent : Les français, le web et la politique pour 2007

Publié le par Dream+

Pour ceux qui ne l'ont pas vu passé, voici un sondage très complet sur les relations qu'ont les français avec l'usage d'internet à propos de la politique.
Au delà des petits épisodes mis en avant dans l'actualité (diffusion de vidéos sur internet) l'usage d'internet est perçu comme de plus en plus pertinent. Si les chiffres restent raisonnables, leur croissance en deux ans est très rapide  et s'accélère encore avec l'actualité de 2007.
Ces chiffres sont surtout relatifs à des sujets nationaux, mais aucun sondage équivalent sur les politiques locales ne semble avoir été réalisé.

Source CSA-Web radio Présidentielle.
 . La page sur le site de Radio France
 . Le sondage à télécharger

Extraits du site de Radio France hébergent le sondage :
"La politique et Internet sont deux domaines qui suscitent de nombreux fantasmes. La réunion des deux renforce inévitablement une certaine méfiance à l'égard de ce média liée en particulier à un manque de connaissance. Si 38% des Français font confiance aux informations politiques diffusées sur Internet, 34% demeurent méfiants et 28% ne savent se prononcer sur la question. Les internautes, eux, sont plus confiants à l'égard de ce média qu'ils ont déjà apprivoisé (54% font confiance aux informations politiques disponibles sur Internet). Preuve en est que la méfiance s'explique pour une grande part par un manque de pratique de l'outil."

"Sans surprise, lorsque l'on interroge les Français sur le moyen qu'ils utilisent le plus souvent pour s'informer sur l'actualité politique, l'hégémonie de la télévision ressort de façon significative: 83% des Français s'informent par ce biais, 43% citent la presse écrite et 34% la radio. Enfin, Internet est cité en fin de classement par 15% des Français. Quant aux internautes, s'ils sont plus nombreux à privilégier Internet pour s'informer sur l'actualité politique (24%), ce média demeure cité après les supports traditionnels (80% des internautes s'informent sur l'actualité politique grâce à la télévision, 39% par la presse écrite et 35% par la radio)."

"Dans ce contexte, on peut facilement imaginer qu'avec l'essor d'Internet et l'ouverture à tous de ce média, le niveau de confiance des Français à l'égard de la politiques sur Internet augmentera. En d'autres termes, le développement de la politique sur le web n'en est qu'à ses prémices…"

Commenter cet article